L’Omega Speedmaster est une des montres les plus mythiques au monde. 

Ce garde-temps à fait l’histoire de la marque suisse, et à grandement contribué à son succès. Rappelons qu’Omega, première marque du groupe Swatch, réalise le deuxième plus gros chiffre d’affaires mondiale derrière Rolex dans le secteur de l’horlogerie du luxe. 

Nous verrons que l’histoire de l’Omega Speedmaster n’y est pas pour rien. 

Omega avait pensé à tout… sauf à ça

En 1957, Omega lance trois modèles qui deviendront des icônes de l’horlogerie suisse : l’Omega Speedmaster, Railmaster et Seamaster. 

L’Omega Speedmaster était conçu pour devenir une référence dans les montres sportives. Avec son cadran noir et ses aiguilles en forme de flèche, elle rappelait fortement les tableaux de bord des voitures italiennes de l’époque. 

Sauf que… 

omega speedmaster

Omega Seamaster                              Omega Railmaster                              Omega Speedmaster

L’appel d’offres de la NASA

Dès la fin des années 1950, Américains et Soviétiques mènent une course effrénée vers la conquête de l’espace. 

En 1962, la NASA lance un vaste appel d’offres. Les astronautes étaient amenés à sortir de leurs capsules, et devaient donc être équipés de montres fiables, capables de résister à des conditions extrêmes. 

De nombreuses marques tentèrent leur chance. Mais après des tests très sélectifs (montres exposées à des températures de 93° à -18°, chocs de 40 g, pression de 1,6 atm, etc.), seules 6 marques restent en lice. Dont Rolex, et Omega. 

Finalement, seul l’Omega Speedmaster passa tous les tests avec succès. En 1965, elle devint un équipement officiel de la NASA pour les missions spatiales. 

L’Omega Speedmaster devient la Moonwatch 

C’est précisément le 21 juillet 1969 à 2 h 56 du matin que la Speedmaster rentre dans l’histoire. 

Elle devient la première montre portée sur la Lune, par l’astronaute Buzz Aldrin

Neil Armstrong avait dû laisser la sienne à bord du module lunaire en raison d’une panne de l’ordinateur de bord. 

Dès le matin du 21 juillet, Omega lance alors une campagne d’envergure pour célébrer l’événement. 

La marque suisse vient de rentrer dans une autre dimension. 

buzz aldrin speedmaster

Alors que la Speedmaster de Neil Amstrong est gardée dans les coffres de la NASA, Buzz Aldrin s'est fait voler la sienne. Encore aujourd'hui, sa disparition reste un vrai mystère. 

Le miracle Apollo 13

Lorsque la mission Apollo 13 a pris son envol le 11 avril 1970, personne ne pouvait imaginer le drame en devenir. 

Deux jours après le décollage, à plus de 300 000 kilomètres de la Terre, un réservoir d’oxygène explose à bord du vaisseau. 

Plus question de rejoindre la Lune. Les 3 astronautes de la mission se réfugient dans le module lunaire, et réduisent leur consommation d’énergie au minimum pour avoir une chance de survivre. 

En rentrant dans l’atmosphère terrestre, le module avait de grandes chances de finir en boule de feu, l’angle d’approche ayant été dévié par l’explosion.

L’équipage avait exactement 14 secondes chronos pour réajuster la trajectoire juste avant de pénétrer l’atmosphère. 

Et avec tous les appareils hors service, c’est avec son Omega Speedmaster que Jack Swigert a déclenché les moteurs. 

Le 17 avril, Apollo 13 atterrissait dans l’océan pacifique. 

Cette même année, Omega reçu la plus haute distinction offerte par la NASA : le "Silver Snoopy Award". 

Voilà pourquoi vous pouvez retrouver Snoopy sur certains cadrans de montres Omega. 

apollo 13 omega speedmaster

Une Omega Speedmaster édition limitée à 1970 exemplaires fut éditée pour commémorer les 45 ans de la mission Apollo 13. Elle portait sur son cadran une simple phrase inscrite entre 0 et 14 secondes: "What could you do in 14 seconds?». «Que pourriez-vous faire en 14 secondes?"

L’Omega Speedmaster se pose en légende 

La Speedmaster est peut-être la montre la plus célèbre au monde. Son histoire unique en fait une légende à elle seule. 

Grâce à L’horluxerie, louez une Omega Speedmaster pour quelques jours, et faites-vous plaisir. 

  • Je comprends mieux quand on dit que porter une montre de luxe c’est pas que porter des milliers d’euros au poignet…